ACCES A L’INFORMATION : CAS DE L’EXPLOITATION MINIERE DE Qit Madagascar Minerals (QMM) DANS LA REGION ANOSY (Fort Dauphin)

Les industries minières sont considérées par le Gouvernement malagasy d’être des industries stratégiques pour le développement de Madagascar. Elles sont aussi sources d’impacts sociaux et environnementaux non négligeables. QIT Madagascar Minerals (QMM), détenue à hauteur de 80% par Rio Tinto et de 20% par l’Etat malgache représenté par l’Office des Mines National et des Industries Stratégiques (OMNIS), a mis en chantier une opération d’extraction de sables minéralisés, à Mandena, Taolagnaro dans la Région Anosy pour une durée de 20 à 25 ans. Le projet minier est localisé dans un environnement naturel très sensible avec un taux d’endémisme élevé et un écosystème littoral unique. L’étude de ce cas relatif à l’exploitation des sables minéraux (ilménite et zircon) à Fort-Dauphin se base alors sur les problématiques suivantes : y a-t-il une (des) initiative(s) du Gouvernement et de la compagnie minière pour l’accès du public à l’information sur le projet? Quelles sont les portées de celles-ci au niveau de la population ? L’objectif est d’identifier les lacunes juridiques, institutionnelles et les pratiques sur l’accès à l’information par rapport à l’environnement, la biodiversité et fournir des recommandations afin de combler ces lacunes.

Creator: 
Lalaina Rakotoson
Contributor: 
TAI Madagascar
Publisher: 
Holly Rakotondralambo
Date: 
2011
AttachmentSize
accès à l'info Rio Tinto consolidé.doc434.5 KB